Hadopi, UMP, 404 députés Not Found

http://www.dailymotion.com/swf/x8xhfi_hadopi-rejetee_news&related=1

Hadopi, cette loi liberticide, en retard technologiquement, cette loi, anti constitutionnelle, au service de quelques lobbys au bras long vient de se prendre une gifle, comme disent les anglo saxons, 3 strikes anti-piracy law, en référence au base ball et sa règle des trois coups.
Certes la partie n’est pas joué, mais voilà une sacré claque pour une industrie qui se retrouve encore plus nue et qui outre d’avoir perdue la bataille de l’opinion, a perdue une bataille législative en voulant jouer contre son temps. Il est donc grand temps que les majors dévellopent une offre légale, multi support à prix attractif pour tous, en s’ouvrant à tout les standarts. Car bien souvent, celui qui télécharge aujourd’hui, télécharge une oeuvre inaccessible dans les rayons standardisés des dealers de la musique, ou encore des séries non distribuées sur le sol français. Selon une étude récente de Ipsos, les jeunes avouent à plus de 46 % que les séries US et le fan subbing ont fait progresser leur niveau d’anglais…
Legendary comme dirait Barney dans How I Met Your Mother !

3 réflexions au sujet de « Hadopi, UMP, 404 députés Not Found »

  1. walkmindz

    Soit, la régulation des flux immatériels ne peut être calibrée par un ensemble de dispositifs bipolaires, entre pédagogie passéiste et répression administrative. Ceci étant, l’autogestion jusqu’au-boutiste par le chaos joyeusement communautaire est un projet trop réel pour s’appliquer au virtuel.
    La nature de ce débat devrait être basé sur l’esprit mais, en l’occurrence, c’est le sentiment qui régit la problématique et sert de maladie imaginaire, de diagnostic sentencieux ou de remède absolu car la raison a déserté à la première demande de test de paternité.

    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/03/13/creation-internet-et-insultes-gratuites/

    Si la guerre propre consiste à une extermination massive, mais sélective, je ne sais pas si je dois avoir plus peur de la course à l’armement des États ou celle de l’équipement des foyers en informatique familial.
    Au fond, il n’y a pas de différence entre les deux, si ce n’est la démocratisation à outrance au nom du progrès et des actionnaires, petits ou gros.

    Le mythe de la technologie de service laisse peu à peu place à l’assistanat compensateur.
    Le tout fonctionnel transforme le temps d’activité en consommation passive.

    Quand les objets deviennent des outils, on peut observer les premiers signes de dépendance émotionnelle.
    Pas besoin d’une grande imagination banale ou d’une de ces paranoïas simulées pour constater que notre écosystème subit une profonde mutation
    La suite :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/02/24/effets-secondaires-de-la-fracture-numerique/

    Répondre
  2. Mademoiselle C.

    Comme dirait Manoeuvre: « Le téléchargement a tué l’industrie du disque, mais a ouvert les jeunes à la culture ». A nos dirigeants de décider lequel est le plus important🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s