Theatre du métro, ligne 3

Fairmont berce ma tête, mes yeux sont plongés dans le journal, soudain j’entends ses talons claquer dans les escaliers, puis courir en cadence sur le bitume, s’envolant doucement pour atterrir dans la rame. Jolie brune au sourire haché par le souffle, elle reprend ses esprits et s’assoie pas loin. Je la dévisage quelques instants, cheveux en bataille, encore pas remis de la douche, tenue corporate mais pas trop, sac 48h qui en dis long sur la nuit, trench sage noir cachant une jupe trop courte, le classique de la working girl pas encore au point en somme… Rien de palpitant, je replonge aussi vite dans mon journal quand soudain elle plonge avec frenésie dans son sac à la recherche d’un objet, sans se soucier des gens autour et le vide soudain.
Elle attrape sa pilule du lendemain, range quelques affaires, trie ses papiers et nos regards s’échangent quelques instants, instant fugace mais qui en dit long, puis nous éclatons de rire. Un rire salvateur autour d’une banalité, d’un acte anodin de la vie, celui d’une fille naviguant entre son mec, son appart, son boulot, une parisienne en transhumance comme on en croise tant.
Le métro est une vraie pièce de théâtre qui s’y chacun si mettait ferait un joli livre…

2 réflexions au sujet de « Theatre du métro, ligne 3 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s