Segolène Royal boycott Oreslan

http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=3097387&server=vimeo.com&show_title=0&show_byline=0&show_portrait=0&color=00ADEF&fullscreen=1

Les Francofolies sont désormais victimes du politiquement correct, Ségolène veut que tout le monde se lave la bouche au festival pendant qu’un sale gosse hilare, Oreslan, lance un sale pute bien gras aux festivaliers. En faisant un chantage aux subventions, celle qui est censée représenter les habitants de la région Poitou Charentes fait un doigt d’honneur à la diversité culturelle et se pose en défenseur de la pudibonderie, en bafouant des principes simples et élémentaires.
Mal lui en a pris, désormais, celle qui demande toujours pardon, qui a toujours raison se retrouve en victime expiatoire et Oreslan dont on n’entend plus que le nom résonner à chaque ouverture de concert se retrouve en icône persécutée, un bien grand honneur pour un rappeur caennais qui a fait son beurre normand sur des paroles un peu légères. Censurer Oreslan, à quand la censure d’Eminem, qui fait mille fois pire mais qu’on laisse passer aux heures de grande écoute ? Surement par ce que Sainte Ségolène ne parle pas anglais. Mais la palme du style faux cul revient à la gourdasse Emily Loizeau qui dit je cite: « à la décharge des dirigeants des Francofolies, je pense qu’ils ont eu peur que le concert dégénère et qu’il y ait des bagarres, ce que je peux comprendre quand on est à la tête d’un festival ». Encore une qui n’a pas bien compris quel était le public d’Oreslan…
Demandera t’elle pardon ?

4 réflexions au sujet de « Segolène Royal boycott Oreslan »

  1. Ripley

    Cher Denis,

    je suis un peu étonnée par ton post.

    En effet Ségolène Royale est une élue et c’est une prérogative républicaine tout à fait normale que de ne pas subventionner avec des fonds publics des propos parfaitement incompatibles avec les principes de respect de droits de l’homme. Orelsan n’est pas Eminem. La France n’est pas les Etats Unis. LA France a choisi de sanctionner les atteintes verbales aux minorités, les incitations à la haine, et condamne pénalement régulièrement ceux qui s’y livrent, elle a légiféré en ce sens, au nom du principe d’égalité rappelé dans le préambule de la constitution de 1946, qui avec la Déclaration de Droit de l’homme et la Constitution, forment le bloc constitutionnel.

    Les Etats-Unis quand à eux favorisent le principe de liberté d’expression, et la cour suprême a même autorisé la profanation du drapeau américain au nom de cette liberté absolue d’expression, à l’encontre d’un amendement existant.

    Je ne sais pas quel système est meilleur mais moi je préfère vivre dans un pays où l’on a pas le droit de dire sale arabe, sale juif, sale pédé, ou encore dans une chanson qui est encore régulièrement interprétée « J’suis pour de vrai de vrai/ J’dis ce que j’pense, j’pense c’que j’dis/ Tout ce que j’écris c’est du premier degré […]/ Comme si c’était d’ma faute si les meufs c’est des putes.. ».

    Prendrais tu le temps d’écrire un post contre élu qui aurait empêché de un type chantant « Comme si c’était ma faute si les Noirs c’est des feignasses » sur une scène co-financée par tes impôts et les miens ?

    Merci de ta réponse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s