Quand la plume de Sarkozy réinvente l'histoire


Il aura suffit de Twitter pour relayer un article de Libération qui s’est amusé à remettre en question faits à l’appui la plume de Nicolas Sarkozy pour créer une mini polémique. En effet, la plume digitale de N.Sarkozy vient de réecrire l’histoire de la chute du mur de Berlin en enjolivant le rôle du président et sa présence. Sauf qu’en réalité, ni les heures, ni les agendas, ni les faits historiques ne correspondent au récit narré sur Facebook.

Arrivés à Berlin ouest, nous filons vers la porte de Brandebourg où une foule enthousiaste s’est déjà amassée à l’annonce de l’ouverture probable du mur »

« A aucun moment l’annonce d’une « ouverture probable » n’a provoqué le moindre rassemblement à l’Ouest. La foule était massée à l’Est. Et beaucoup plus au Nord, dans le quartier de Prenzlauer Berg. Les Berlinois de l’Ouest n’ont commencé à s’attaquer au mur que le lendemain 10 novembre. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s