France, ta presse devient la Pravda !

C’est un joli billet d’humeur de Télérama sur le journalisme qui se délite, journalistes devenant les chantres de communication des hommes politiques, des industriels. Ces mêmes qui jusqu’ici  vilipendaient la mince cloison les séparant de ces personnes la. Télérema, sans fleur, ni couronne, jette en pâture cette liste de journalistes ayant renoncé à écrire, à analyser, décrypter notre société. Ils sont désormais si nombreux, que l’on pourrait résumer sobrement les premiers, Catherine Pégard (ex-Point) et Patrick Buisson (ex- LCI) à l’Elysée. Myriam Lévy (ex-Figaro) à Matignon, Jean-Marc Plantade (ex-Parisien) à Bercy, Gaël Tchakaloff (ex-Nouvel Economiste) à la justice, ou encore, dernièrement, Emile Josselin (ex-20minutes.fr) pour le PS.

Et pendant ce temps, le journaliste, lui continue de manger son pain noir, de ne pas profiter du plan de la presse numérique, vu que une partie de la manne profitera à des corporations éloignés mais essentielles à la paix sociale. France, ta presse fout le camp, le pluralisme est une chimère, la corruption une habitude. J’en ai presque honte quand je vois la presse anglo saxonne.

Voir l’article chez Télérama

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s