Maroc, 1 an, bessah !

Ca y est, 1 an est passé, à la vitesse de la lumière, comme cette lumière marocaine qui chaque jour, chaque nuit donne un peu plus d’envie. C’était un pari dans l’inconnu, dans la rupture, sociale, sociétale, comportementale et il faut dire que cela a plus tot bien reussi. Entre deux rives, deux mondes, désormais, plus tout à fait français, loin d’être un marocain, plus tout à fait gaouri et encore moins touriste, dans l’entre deux. Une définition floue, changeante comme les couleurs des mondes que l’on borde jour après jour, ou encore 1 an après, on va de découverte en découverte. Tout cela est passionnant, vibrant, enrichissant, c’est une féerie de tout les instants.
Des nouvelles amitiés, des amours, des passions, des envies, des sociabilités diverses ont enrichi cette nouvelle vie qui commence, celle d’une nouvelle langue, de nouveaux idiomes, de nouveaux rites sociaux, qui font cette diversité. La France me manque pas, elle me parait loin, sclérosée, engoncée dans ses dogmes quand les pays effervescents bousculent les codes, innovent et tente de changer le monde qui les entoure, non sans casse.

Qui aurait pu prédire, le jour ou définitivement mis dans la soute les trois gros sacs et des mois plus tards, des meubles et des souvenirs, que le monde arabe allait basculer définitivement dans la démocratie, dans la danse de la modernité quand l’Europe elle devenait rance et amère envers l’étranger…sombrant dans une folie pathétique. Voir son pays de naissance de loin est une richesse fabuleuse, on prend soudain du recul face à cette folie et l’on a envie de totalement autre chose…

Cet autre chose, je le vis désormais au jour le jour, avec des difficultés, que l’on surmonte, qui sont des épreuves nouvelles, qui forgent le caractère, l’avenir et l’expérience humaine. Pour rien au monde, je ne regrette ce grand départ, même si celui ci c’est fait dans un brouillon total et les raisons ne sont plus aussi claires après 1 an. Prendre du recul encore et aller de l’avant, ne rien regretter, voila qui est fait au bout d’un an…  Bessah !

Une réflexion au sujet de « Maroc, 1 an, bessah ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s