Folie douce

Dans le doux soleil d’hiver, rouge, plongeant entre ciel et terre, entre Méditerranée et atlantique, la folie douce s’emparait de moi, de nous, de tous, dans le dernier décan de 2011… 2012 sonnait, les âmes engourdies par le froid mais émoustillées par les bulles de la nouvelle année créaient une nouvelle alchimie propre, un doux mélange d’un grand n’importe quoi, comme le furent les années passées. Sauter dans l’inconnu, prendre le train en marche, innover, respirer un nouvel air, s’accrocher, se dire que tout est à faire, voilà une jolie comptine des temps modernes quand l’être et le mal ronge votre pays natal alors que le monde bascule dans une ironie mordante et suave.

2012 commence douce, brulante, pleines de promesses qui nous feront enchainer un ballet de pas de deux, ou chaque composition sur l’échiquier des sens fera echec et mat au monde ancien, pour aller se bruler les ailes dans des passions interdites, volupteuses, en décadanse…

Bonne et voluptueuse année 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s