Indolence…

 

Le temps passe, s’égrène, la vie s’éternise au gré des rencontres, des fugues, des innocences perdues dans les pièges mortel, on s’amuse d’un rien pour passer le temps et vivre au temps présent des rencontres. Plus de 2 ans ont passé,  le choc culturel reste présent, les antichambres de l’amour font leur oeuvre, à petite vitesse, dans un monde pas si innoncent.

Jour après jour, dans l’instant des jours, la torpeur indicible de l’ennui pourrait vous guetter mais chaque moment qui passe rend plus agreable ce qui vient, comme une renaissance, une nouvelle découverte, pret pour une nouvelle aventure. Indolence des jours, nuits abruptes, réveils cotonneux, nous vivons pour ce que nous sommes, à la recherche d’une quete vaine, un amour perdu, que je sais encore.

Dans le flot continu, nous apprécions sagement ces moments, comme une bataille homérique que nous avons gagné avec justesse pour mieux prendre à bras le corps ce qui nous attend demain. Et c’est la souvent que réside, dans l’ indolence des jours, le petit grain de folie que nous avons tous, qui nous transporteras…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s