Air frais

Tout se bouscule, tout est flou, enivrant, pupilles dilatées et rondes, on se regarde en chien de faience, essayant de mettre des mots et des sens après un corps à corps brulant, ou tout s’emmêle, les souvenirs, les rancoeurs oubliées, les attentes… Chacun respire dans cette nuit brulante, emplissant l’air d’une fumée bleue, halo doux et réconfortant, songes dilatées dans l’homeostase, formant un équilibre précaire, que un simple balancement du mauvais coté pourrait rompre.
Casablanca nous transforme en funambule et nous apprend l’art du mime, ou filer sur la corde raide est un jeu enivrant, subtil et délicieux, il n’en saurait pas autrement que l’on s’ennuierait à mourir. Chacun ayant un art consommé et facile pour placer ses pions au gré des mots et des coups bas déchirant l’air, heureusement ceux ci sont rares, le plus souvent fatals.  Nous préférons jouer à un jeu de dupes ou l’on s’accommode tant bien que mal, des vices de chacun, ceux ci rendant  plus excitant les jours, faisant planer parfois un air vicié…
Et puis contre toute attente, dans cette pantomime, vraie pantalonnade ou chacun se dérobe, il existe des êtres que l’on rencontre, que l’on veut chérir, ils deviennent le sel de vos jour, un additif indispensable à un air frais, à une coexistence des mondes et rende tout plus leger, plus agréable, forgeant des amitiés que l’on ne pourra jamais oublier. Bienvenu, que le jeu commence…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s