Moi, Français au Maroc

Dernièrement est née une polémique avec des éclairages divers sur le site Rue 89, ou une Française racontait son expatriation et ses peines du quotidien, dans un monde différent, avec une autre culture, un autre sens des valeurs.
Outre les poncifs, les raccourcis, les anathèmes divers et l’incompréhension globale que l’on ressent dans ce que cette personne raconte, j’aimerais m’inscrire en faux par rapport à ce témoignage qui jette l’opprobre sur bon nombre de français parfaitement intégrés, femmes et hommes, pleinement épanouis dans la communauté marocaine au sens large. Sans parler des raccourcis et de l’image que donne cette résidente française au Maroc des Marocains comme des êtres primaires obnubilés par le fait religieux et refusant toutes discussions.

On ne peut que réfuter cette analyse, outre que le fait que la vie Casablancaise n’est pas le Maroc mais un macrocosme tout comme Rabat et Marrakech, chacune ville capitale, chacune vivant à un autre rythme que le Maroc profond et séculaire, rythmé par les saisons, les éléments et la vie pastorale. Chose éminemment respectable et porteuse de sens et de valeurs que l’on ne peut que partager dans un monde effréné ou l’on essaye d’avoir du temps pour soit, pour les autres.

Le Maroc est un pays Islamique, un pays de tolérance, de paix, ou l’ensemble des citoyens vivent au rythme d’une tradition religieuse séculaire, ou les trois religions du livre cohabitent en parfaite harmonie, preuve en est dans ma rue, ou cohabite aussi bien l’appel à la prière, les chants de la synagogue lors du Shabat le vendredi  et tout le monde s’en accommode très bien.
Je ne peux pas prétendre que j’ai tout compris au Maroc, mais les discussions riches de sens avec mes amis Marocains, m’ont ouvert des horizons larges et variés, ou chacun place ses arguments, nous fait toucher du doigt des valeurs que l’on a oublié depuis longtemps dans nos pays Européens, solidarité, ouverture à l’autre, respect de la famille, refus de l’individualité, recueillement.

Quand au Coran dans le taxi, oui et alors ? Radio Mohammed VI du Saint Coran est la radio numéro 1 des audiences marocaines et il est généralement plus agréable d’écouter psalmodier une sourate du Coran et de se délecter de la traduction avec un chauffeur de taxi dans les embouteillages et de s’enrichir que de s’abrutir avec je ne sais quel tube à la mode. C’est aussi ca l’expatriation, une ouverture à une autre culture, à une autre religion, à l’autre.

Je ne peux que m’insurger quand il est écrit que pour s’integrer dans la communauté et la vie Marocaine il faut être Musulman. Mais quelle absurdité, quel raccourci insultant. Je ne suis pas de confession et pourtant je me sens parfaitement intégré, mes amis sont Marocains et étranger, ma vie est calqué sur la leur, je partage avec eux, les traditions, les rites et leur vie, dans un échange réciproque ou chacun s’enrichit de la culture de l’autre. Dernièrement, j’ai participé à plusieurs cérémonies, naissances, mariages, rupture du jeune du ramadan, petit et grand Aïd, et quel ne fut pas ma joie d’être accueilli comme un enfant des leur, de voir leur joie de partager, d’offrir, de raconter, de montrer ce qu’ils vivaient à l’autre, moi l’Etranger.

Enfin pour finir, elle dépeint une bien triste condition de la femme, alors que la femme Marocaine, la femme Casablancaise est aujourd’hui à l’aune de ce qu’elle décrit, une femme sous l’emprise, une femme réduite, une femme qui n’a pas la parole ? Faut il rappeler que la présidente des patrons Marocains est une femme, que nombre de postes majeurs des grandes entreprises Marocaines sont tenus par des femmes ultra capées, de grandes écoles et universités prestigieuses de part le monde et le Maroc ? Faut il rappeler que ce sont aujourd’hui les femmes Marocaines qui font avancer en partie le pays vers plus de modernité, plus d’ouverture, de clairvoyance, en combattant les préjugés et l’ignorance, tout cela dans un respect absolu des croyances et des traditions. Ce a quoi on ne peut que leur dire bravo.

Pour qui est capable de s’ouvrir à l’autre, d’être à l’écoute, d’aller à la rencontre d’une autre culture et de vivre une experience passionnante  le Maroc est fait pour lui. Ce pays m’a tant donné et m’a fait grandir plus vite que nul autre de part la richesse et l’ouverture d’esprits des Marocains, qu’ils en soient remerciés. Ils se reconnaitront en lisant ces lignes.

7 réflexions au sujet de « Moi, Français au Maroc »

  1. Alexandre SEBBANE

    Je me permettrais de faire un commentaire plus tardif et argumente . Je partage votre opinion je vis au Maroc depuis 10 ans . Ma meilleure amie française vit seul au Maroc , dirigé un restaurant et élève seul un enfant .
    Je suis choqué par les écrits relatés et je m’inscris en faux . Je suis fier de vivre ii et jamais je me suis senti un étranger

    Répondre
  2. franck74240

    moi ce que j ai lu,c est un français qui vit a la marocaine et que cela lui plait,jamais personne n a dit le contraire, c est juste qu’en france les gens (français) demandent la reciprocitée alors que les marocains demandent aux français de laisser vivrent les muslmans comme dans leur pays et c est ce qui pose probleme,on n entend pas le français du maroc demander aux marocains de vivrent a la française,il ne s y risquerait pas!!!

    Répondre
  3. Bénédicte

    « Pour qui est capable de s’ouvrir à l’autre, d’être à l’écoute, d’aller à la rencontre d’une autre culture et de vivre une experience passionnante le Maroc est fait pour lui! »
    J’y ai cru moi aussi, mais la désillusion m’a vite rattrapé! Cette phrase ne s’applique pas à tous les étrangers (il faut exclure les subsahariens!)

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s